Sky%20Full%20of%20Light_edited.jpg

"La sophrologie est une marche vers soi-même : vers les chuchotements de son corps, les bruissements de son cœur, le déploiement de ses cinq sens, le bonheur de découvrir ou de retrouver ses capacités, le bonheur de découvrir ou de retrouver ses propres valeurs de vie et non pas celles qui nous ont été transmises ou suggérées."

Marcella, sophrologue et autrice

 

La sophrologie

La sophrologie invite à aller à la rencontre de soi-même

Créée en 1960 par le neuro-psychiatre colombien Alfonso Caycedo, la sophrologie est une méthode psycho-corporelle permettant de développer la connaissance de soi, de ses capacités et de ses ressources dans un but d'amélioration de la qualité de vie, d'épanouissement et de réalisation de soi. 

 

Du grec SOS harmonie, PHREN esprit et LOGOS science, la sophrologie se définit comme "l'étude de la conscience en harmonie". Elle est une combinaison de méthodes et disciplines modernes et plus anciennes visant à développer une plus grande conscience de soi.

Elle s’inspire notamment de :

  • l’hypnose thérapeutique,

  • la relaxation progressive de Jacobson,

  • le training autogène de Schultz

  • la phénoménologie psychiatrique

  • le Yoga

  • le Zen

  • le bouddhisme Tibétain

La sophrologie propose ainsi un ensemble de techniques basées sur la pratique de la respiration en conscience, d'exercices de relâchement musculaire, de visualisation d'images et d'évocations positives, de méditations, de mouvements doux...

Le but de ces pratiques est de permettre à l'individu d'explorer divers aspects de lui-même, de prendre conscience de son lien à la vie et de développer les ressources pour s'y adapter, en cohérence avec ses besoins.


Méthode exclusivement verbale, non tactile, la sophrologie mobilise et impacte positivement à la fois le corps et l'esprit. 

 

Les spécificités de la sophrologie

La sophrologie prend en compte l'individu dans sa globalité

La sophrologie part du postulat que nous sommes un corps et un esprit, que l'on ne peut soigner l'un sans l'autre, agir sur l'un sans agir sur l'autre.

Le corps est au centre de la méthode

Si la sophrologie est une méthode "verbale", c'est par l'écoute du corps, ses sensations, ses ressentis, et l'ensemble des information qu'il peut fournir que le pratiquant apprend à se connaître et chemine vers un mieux-être global.

Elle met en lumière le positif

Le principe d'action positive, qu’il ne faut pas confondre avec la pensée positive, consiste à valoriser le positif dans nos vies (une sensation, un sentiment, une émotion agréable par exemple), pour en décupler les effets sur notre être tout entier.

Elle invite à accueillir "ce qui est"

En sophrologie, nous nous attachons à accueillir notre réalité du moment sans jugement, sans interprétation. Porter un regard neuf sur ce que nous pensons connaître permet de dépasser ses croyances, conditionnements ou idées reçues.

Elle tient compte de la spécificité de chacun

La sophrologie ne propose pas une méthode unique pour tous. Elle propose une progression adaptée à l'individu, à son besoin et son état actuel. Elle puise de quoi alimenter les pratiques dans les ressources personnelles de l'individu.

Elle est une pédagogie de l'existence

"Apprendre à exister". La sophrologie propose à tout individu de conquérir sa responsabilité, son autonomie pour pouvoir s'épanouir dans sa spécificité et sa potentialité.

La relaxation en sophrologie n'est pas une fin en soi

La relaxation est l'un des outils du sophrologue, parmi d'autres. Elle est une porte d'entrée pour accéder à une plus grande conscience de soi.

La sophrologie est une démarche active

L'intérêt de la sophrologie réside dans l'appropriation, elle nécessite donc un investissement personnel et de la répétition. Comme pour la musique, le sport ou d'autres activités, il faut répéter pour intégrer et voir des changements positifs apparaître.